Blogue / Mexique

Rêve nomade, prise deux : c’est reparti !

Quatre mois plus tard, nous voici de retour en selle, au Mexique, là où nous avions mis notre aventure en pause. Entre temps, rien n’a changé, ou si peu. C’est reparti !

_FXD1691

Douce France

Ces quatre mois nous auront fait un bien fou. Entre retrouvailles familiales ou amicales et découvertes touristiques, nous avons rechargé nos batteries à fond. Emma, en particulier, s’est particulièrement plue en France.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jamais elle n’aura passé autant de temps avec sa famille, sans compter les nouveaux amis qu’elle s’est faite à l’école où nous l’avons inscrite pour la fin de l’année scolaire et où elle s’est sentie instantanément comme un poisson dans l’eau. Côté apprentissages, elle était d’ailleurs tout à fait au niveau de sa classe, ce qui a rassuré Madame Camille sa maman : toutes deux ont donc fait du bon travail sur la route !

Durant cette pause nous avons eu aussi l’occasion de réfléchir à propos de notre voyage, ce qu’on pourrait changer… Au final, pas grand-chose, sinon prendre encore plus notre temps (si, c’est possible) et surtout nous adapter au rythme d’Emma, qui pédalera dorénavant seule. Tant mieux, notre vitesse sera encore plus propice aux rencontres et aux découvertes.

De Guada à Tonalá

Nous voici donc de retour au Mexique, fraîchement débarqués à Guadalajara, où nous avons récupéré nos vélos qui ont bien supporté quatre mois d’inactivité. Nous sommes prêts à reprendre notre aventure là où nous l’avons laissée il y a quatre mois, avec l’étrange mais douce sensation de retrouver de bonnes vieilles habitudes. Hébergés pour quelques jours dans la maison de nos amis Mélanie et Fabian, que nous avions rencontrés à San Blas avant de rentrer en France, nous prenons le temps de nous remettre du décalage horaire et de réorganiser nos petites affaires. Nous en profitons aussi pour visiter Guadalajara, ville grouillante et bien trop grosse pour nous, mais dont les bâtiments historiques du centre-ville, notamment le théâtre et le Museo Cabañas, un ancien orphelinat avec pas moins de 23 cours intérieures, nous séduisent.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quelques jours après notre arrivée, nous voilà repartis sur nos montures, direction Tonalá, sous un soleil de plomb, seulement interrompu par les orages du soir, salutaires. Le tout étant tout de même de les éviter en arrivant à destination à temps. Une première étape d’une trentaine de kilomètres, essentiellement en ville, sans grand intérêt. Tonalá, en banlieue de Guadalajara, mérite par contre qu’on s’y arrête, ce village étant considéré comme l’une des capitales de l’artisanat mexicain, notamment pour ses fameuses céramiques. En parcourant les ruelles poussiéreuses et pleines de vie, nous sommes ravis de retrouver ce qui nous plaisait tant du Mexique il y a quelques mois. Nous nous rinçons l’œil à la vue des magnifiques céramiques locales et visitons les nombreux ateliers, malheureusement sans pouvoir rien en rapporter. C’est aussi ça l’avantage de voyager à vélo : on ne peut acheter aucun souvenir – pas de place – ce qui est, c’est déjà ça, l’occasion d’éviter de coûteux achats, surtout ici ! Tant pis, une prochaine fois, peut-être…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous filons vers le Nord-Est et prenons la direction de Guanajuato, que nous devrions rejoindre dans une semaine environ. Parfait pour se remettre en jambes après quatre mois d’inactivité et pour qu’Emma s’habitue, d’autant que nous sommes déjà à 1 800 mètres d’altitude. Nous traversons des paysages verdoyants et vallonnés, où les champs de maïs et d’agave bleus dominent, sous un soleil omniprésent. Emma se débrouille super bien et parcoure 102 km en trois jours. Un très beau début !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le troisième jour, justement, alors que nous enchaînons les côtes, une voiture s’arrête devant nous et nous fait signe d’en faire autant. Un homme en sort, suivi d’une jeune femme et d’enfants, et nous explique rapidement que nous n’avons rien à craindre, qu’il adore le vélo, et aimerait vraiment nous héberger chez lui à Tépatitlán. Ça tombe bien, c’est là que nous nous rendons ce soir. D’accord ! Rendez-vous ce soir, sur la plaza principale de Tepatitlán.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Chuy et ses amis

Il s’avère que notre inconnu, Jesus « Chuy », est multiple champion mexicain de vélo de montagne depuis plus de dix ans, responsable du programme sportif pour les jeunes de la ville, entraîneur d’une équipe de jeunes en vélo de montagne (dont certains sont, eux aussi, champions mexicains) et surtout, un homme d’une bonté et d’une générosité sans égales. Alors que nous arrivons chez lui il se met en quatre pour nous rendre service et déploie des trésors de gentillesse, en particulier envers Emma qu’il chouchoute. Nous sommes ravis de rester chez lui pour au moins une journée !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le lendemain donc, il nous fait visiter Tepatitlán puis nous emmène au village de Capilla de Guadalupe, non loin de là, pour nous faire rencontrer les jeunes du club de vélo de montagne dont il s’occupe. Ils nous rejoignent d’ailleurs en cours de route et nous voilà entourés d’une vingtaine de cyclistes de 5 à 20 ans, à rouler tous ensemble dans une joyeuse ambiance, escortés de quelques voitures. Emma est toute heureuse de rouler avec d’autres filles de son âge, l’émulation joue à fond !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Arrivés au village nous sommes reçus en hôtes de marque et déjeunons tous ensemble. Les questions des petits et grands fusent et nous tentons d’y répondre comme nous le pouvons. Notre espagnol fait des progrès fulgurants et nous avons grand plaisir de pouvoir nous exprimer sur divers sujets. Bon, je n’ose imaginer ce que donnerait l’équivalent de notre baragouinage en français, mais nous semblons nous faire comprendre et c’est là l’essentiel. Que du bonheur.

Chuy nous emmène ensuite visiter une tequileria, une fabrique locale de téquila. Un privilège car a priori la visite de ce genre d’endroit est très limitée. Nous en apprenons beaucoup sur cet alcool à base d’agave bleu, dont la région est le producteur principal. Les dégustations sont obligatoires ! Tant que nous pouvons rouler droit ensuite…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous faisons aussi connaissance avec Isidro, un autre membre fondateur du club de vélo ayant vécu quelques années au Canada et qui nous propose de venir dormir et nous reposer le lendemain dans la maison d’un ami, toujours à Capilla. C’est d’accord !

Pour terminer la journée, nous revenons à Tepatitlán avec notre ami Chuy, y retrouvons son amie Grace, une jeune cycliste très prometteuse dont il est l’entraineur, et passons notre dernière soirée ensemble. L’émotion est palpable, Chuy étant décidément très heureux et ému de nous avoir reçus. Une très belle rencontre, vraiment.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le jour suivant nous retournons donc à Capilla de Guadalupe et nous installons pour une journée dans la maison de notre ami Isidro, où nous rejoignent son ami Émilio et d’autres amis, qui apportent et préparent à manger pour tous. Le lendemain soir Émilio nous invite chez lui pour passer la soirée, sa famille voulant nous connaître. Sachant qu’ils sont douze frères et sœurs, sans compter leurs enfants… Deux autres soirées mémorables.

DSC02121

Décidément, en trois jours, avec Chuy et tous ses amis de Capilla, nous avons définitivement été gâtés. Surtout, nous avons été séduits par la générosité et la gentillesse mexicaine et avons aussi pu mieux cerner l’importance sacrée que prennent la famille et les amis dans ce pays. Des valeurs précieuses.

Super Emma

De retour sur la route, il nous reste encore 250 km pour rejoindre Guanajuato, les montagnes de la sierra à passer et peu de villes en chemin.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

C’est un bon test pour tous les trois, surtout pour Emma… qui le relève haut la main : en trois jours, mademoiselle enchaîne des étapes de 40, 65 et 75 km ! Bien sûr, papa l’a aidée dans les côtes par de bonnes poussées dans le dos, mais elle a bel et bien roulé seule et grimpé près de 1 000 mètres d’ascensions cumulées. Elle nous a carrément épatés et nous en sommes très fiers !

Pour fêter cela, nous décidons de couvrir les derniers cinquante kilomètres menant à Guanajuato (qui sont aussi les plus raides) en auto-stop. C’est un pick-up qui nous embarque (quoi d’autre ?) et nous dépose au cœur de la cité classée au patrimoine mondial de l’Unesco pour son patrimoine architectural et ses musées, premier objectif de notre nouveau voyage. Une petite pause s’impose pour découvrir cette magnifique ville.

_FXD1843

PS. Encore et toujours, merci à tous pour votre soutien et vos beaux mots qui nous font tant de bien, avant, pendant et après notre pause française. Merci de votre fidélité, nous sommes heureux de voyager avec vous !

22 avis sur « Rêve nomade, prise deux : c’est reparti ! »

  1. Je suis contente de vous savoir à nouveau en route ! Bravo particulier à Emma capable d’avaler 75 km en une journée ! Une vraie graine de championne !
    Elisabeth

  2. Congratulations tous les trois! So good to hear you’re back on the road and lovin’ it. Ride safely. Go Emma!!!!!

  3. WOW!! Belle mise à jour de votre parcours, merci beaucoup!! J’aimais pas trop la géographie quand j’étais à l’école mais avec vous, je l’apprécie de plus en plus 😉 Et félicitations à votre jolie petite championne du vélo! Au plaisir de vous lire à nouveau 😉

  4. Wow! Contente de vous revoir sur la route et Emma qui a tellement vieilli en 4 mois. Bravo Emma, tu vas inspirer beaucoup de jeunes à faire du vélo! Faites attention à vous et au plaisir de vous lire régulièrement.

  5. Ravie de vous revoir sur la route et de suivre vos nouvelles aventures.
    Bravo à Emma surtout pour ses performances.
    Une fidèle lectrice de votre blogue !!!.

  6. Bravo à la belle Emma! Ce n’est pas rien, pédaler comme ça à son âge! Ça promet! Bon retour sur la route et surtout, continuez d’avoir autant de plaisir en famille. On aime vous suivre!
    Denise

  7. Quelle grande plaisire d’attendre des nouvelles de vous!!! Félicitations!!! J’espère que tout va bien et vos histoires de voyage seront aussi intéressantes comme les précédentes. Bonne voyage encore une fois!!!

  8. vous etes tres inspirants. merci de donner autant de details, car lorsque je ferai cette aventure, je prendrai exemple sur vous.

  9. voilà ,je reprends mes habitudes et j’imprime de nouveau vos aventures pour Tatie…
    elle a été très heureuse de passer ces qq soirées avec vous ,ravie de Emma aussi épanouie et dégourdie..épatée par ces exploits en vélo. elle vous envoie pleins de bisous .

  10. Waaaa, c’est génial ! Que du bonheur de pouvoir voyager de nouveau avec vous! Merci! Que de belles rencontres, de belles découvertes… Profitez! De notre côté la vie continue aussi… La rénovation de notre futur pied-a-terre se poursuit, on travaille un peu en // pour gagner 3 sous… Et ne rêvons que d’une chose : repartir à la découverte de pays, cultures… Bientôt bientôt 🙂
    Prenez soin de vous et bravo encore!

  11. Bonjour à vous trois, Emma semble avoir grandi subitement durant ces 4 mois, c’est fou! Félicitation pour ces nouveaux défis pour Emma, c’est vraiment un bel exemple de persévérance, surtout à son âge. Je vous souhaite encore plein de belles rencontres amicales tout au long de votre parcours. Bonne route et au plaisir de vous lire sous peu !

  12. Bonsoir,

    Bien contente de vous revoir sur la route! J’attends vos prochains billets avec impatience. Et, un beau bravo a Emma qui pédale seule. Elle est bien jolie sur son vélo chargé. Bonne continuation. Lysanne

  13. Ravie de vous retrouver. Votre blog est un vrai vent de fraicheur et plein de générosité. Un grand bravo à mademoiselle Emma !
    Bonne continuation. V Arnaiz

  14. Toute mon admiration à Emma qui a décidément beaucoup grandi depuis notre rencontre à Bryce Canyon. Les photos sont magnifiques. Jean a repris l’aventure avec deux amis kayakistes; il est arrivé en Islande hier pour une vingtaine de jours. Je garde le fort. La petite Léanne à maintenant 10 mois et nous émerveille.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s