États-Unis / Blogue / Escalade

Couchers de soleil, cactus et feux d’artifice

Fiou, déjà deux semaines depuis San Francisco que nous roulons chaque jour ou presque. Allez hop ! Une pause s’impose. Bon, bon, on sait, on n’en finit plus de s’arrêter… Mais on est en vacances, oui ou non?

Belle Santa Barbara

Et puis, que voulez-vous, il y a tant à voir en Californie. À commencer par Santa Barbara, que nous rejoignons à la tombée de la nuit, la veille de Thanksgiving, cette fête familiale au moins autant célébrée que Noël aux États-Unis. Inutile de se trouver un hôte Warmshowers pour nous héberger, donc. Quant aux motels, ils sont tous pleins ou trop chers pour nous. C’est alors que nous passons devant un motel en rénovation, mais avec un petit écriteau : « nous sommes ouverts pendant les travaux ». Parfait pour nous ! Enjambant les matériaux de construction et les sacs de ciment, je me rends à l’accueil pour demander s’ils ont une chambre de libre. Autant dire que je tombe du ciel pour le gérant qui ne s’attendait certainement pas à louer une chambre ! Du coup nous récupérons la plus belle chambre, à un tarif bradé. Et nous avons un bain tourbillon : Emma saut au plafond !

Le lendemain nous partons à la découverte de cette magnifique ville, merveilleusement préservée. Bon, tout est fermé ou presque, et l’ambiance est des plus calmes, mais quelques bâtiments restent ouverts, dont le magnifique palais de justice, que certains considèrent comme étant le plus beau bâtiment public des États-Unis. Et nous pouvons le comprendre : ici certaines salles sont couvertes de mosaïques,  d’autres de fresques représentant l’histoire de la Californie. Comme dirait l’autre, ce bâtiment donne presque envie de s’y faire juger ! La cour intérieure est splendide et la vue de la tour embrasse la ville au complet. D’autres bâtiments nous charment aussi, dont la Mission qui malheureusement fut fermée.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Comme à la maison

Après une seconde nuit au motel, nous reprenons la route et filons le long de lacôte vers Ventura, toute proche.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Jack, ancien collègue et ami de Cécile, nous y attend et nous hébergera pour les prochains jours. Des jours qui s’écoulent en douceur, au gré des moments passés sur la plage ou dans les rues calmes de la ville, en excellente compagnie.

IMG_1286

Jack est un être extrêmement généreux et nous gâte comme ça n’est pas permis, nous présente à ses amis aussi bons que lui et nous fait découvrir ses endroits de prédilection. Nous sommes vraiment bien ici, à profiter du temps qui passe et des couchers de soleil à tomber par terre, y compris de chez Jack.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pèlerinage

Nous profitons aussi de notre présence à Ventura pour aller faire un tour – que dis-je, un pèlerinage – au siège social de Patagonia. Nous avons la chance de profiter d’une visite guidée (merci Nathalie !) qui nous permet d’en savoir plus sur cette entreprise pionnière et exemplaire en terme de responsabilité sociale et environnementale pour laquelle nous avions déjà beaucoup d’admiration, en particulier pour son fondateur et président, un véritable homme d’exception comme il en existe si peu : Yvon Chouinard. Nous avons d’ailleurs la chance de le rencontrer, alors que ce jour-là il montre à ses employés comment forger un piton comme dans le bon vieux temps, dans son atelier où tout a commencé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Homme d’exception aussi car, au-delà du rôle clé qu’il a joué dans l’évolution de l’industrie, il a aussi beaucoup fait pour la conservation et la préservation de l’environnement, y compris localement, ce que peu de personnes savent tant l’homme est discret et humble sur ses actions. Il faut avouer que ce jour-là, nous aurions bien arrêté le voyage pour nous remettre à travailler si c’était pour Patagonia ! Mais nous avons encore quelques routes à rouler et terres à explorer avant de nous arrêter.

La terre de Joshua

Parlant de terres à explorer… Profitant de notre pied-à terre chez notre ami Jack, nous lui confions nos vélos pour quelques jours et louons une voiture pour passer une petite semaine dans le désert et grimper au parc national de Joshua Tree. Bon, ne faisons pas durer le suspense : c’est encore un coup de cœur. Imaginez un plateau aride couvert de cactus aux formes humaines (les arbres de Joshua), où sont dispersés des formations rocheuses dont la lumière s’embrase au soleil. Qui en plus se grimpent, le tout à quelques mètres de la route ou du camping. Le rêve ! Nous avons donc passé quelques jours à grimper dans cet environnement idyllique, sans compter la contemplation des paysages sublimes.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Seul bémol : la température… Les jours sont confortables, certes, mais avec le soleil qui se couche à 16h30  et la température qui chute sous zéro, mettons que les soirées furent longues. Une fois le dîner expédié, nous étions sous la tente à 19h, grelottant et attendant patiemment le lever du soleil, 12h plus tard…

La voiture nous a d’ailleurs sauvés la mise plus d’une soirée et nous a permis aussi de visiter les environs, dont la sophistiquée Palm Springs et les immenses champs d’éoliennes aux alentours. Nous avons même fait un saut dans le temps en entrant dans un village western, lieu de tournage de nombreux films. C’est vrai que c’est pratique, une voiture, parfois…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

It’s a small, small world…

Et puisque nous l’avions louée pour une semaine et que nous avons encore quelques jours devant nous, devinez où nous allons passer les deux jours suivants ? À Disneyland, bien sûr ! Tout un changement par rapport à la tranquillité de Joshua Tree mais il y en a une qui s’en moque éperdument, elle qui attendait ce moment depuis huit mois et qui a déjà mis sa robe de princesse…

Avouons que malgré les files d’attentes (qui d’ailleurs sont ingénieusement conçues pour qu’on ne se rende pas compte du temps qui passe), la foule et les magasins partout, la magie opère toujours : ils sont forts chez Disney. Emma rencontre même Anna, l’héroïne du dernier Disney, La Reine des Neiges ! En deux jours nous aurons passé de super moments, fait presque toutes les attractions et assisté aux défilés et feux d’artifices de Noël. Mais pour nous, parents, tout cela n’est rien en comparaison des joies et des rires d’Emma vivant un rêve éveillé.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De retour à Ventura, nous restons encore chez Jack quelques jours, puis finissons par préparer nos affaires et quitter ce nid douillet. Merci pour tout, Jack !

DSC01162

Nous voici à présent en route vers la ville la plus étalée au monde, la tentaculaire Los Angeles. Serons-nous séduits ? A priori, rien n’est moins sûr… Allons voir.

8 avis sur « Couchers de soleil, cactus et feux d’artifice »

  1. Eh! bien! Vous m’avez ému! Le bonheur de votre petite Emma est touchant. J’imagine aussi votre satisfaction de voir votre brave petite nomade s’extasier devant les merveilles Dysney. Quelle aventure formidable vous vivez en famille!
    Bonne année 2014 remplie de belles surprises!
    Denise

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s