États-Unis / Blogue

Les rues de San Francisco

On a de la misère à le croire, mais c’est vrai : après un détour de six mois à jouer au yo-yo dans les montagnes et les déserts, nous voici enfin revenus sur la côte Pacifique. Bienvenue à San Francisco !

Wharf

Berkeley, pour être précis, où nous attendent depuis près de cinq mois Chris, Kieu et leur fille Kali. Nous les avions rencontrés au camping de Lake Louise fin Juin. « Rencontrés » est un grand mot : campant les uns en face des autres, nous avions à peine fait connaissance, juste le temps pour Cécile de donner l’adresse de notre blogue.

Toyota-FJ60

À l’époque Chris nous avait dit « quand vous serez à San Francisco, venez chez nous ! » Nous pensions qu’entre-temps il aurait oublié, mais non. Au contraire, au cours des mois suivants, il nous a envoyé plusieurs courriels réitérant son invitation. Nous ne pouvions pas ne pas aller chez eux ! Et nous avons bien fait.

C’est en train que nous débarquons à Berkeley. Ben oui, ça ne nous tentait pas de pédaler dans les banlieues plates de San Francisco. Chris nous attend à la gare puis nous emmène chez lui, où nous attendent Kieu et Kali, surexcitée de revoir Emma. Ce n’est pas grand chez eux, c’est même tout petit. Mais nous nous sentons instantanément chez nous dans cet endroit chaleureux. C’est parti pour une semaine mémorable et le début des vacances en Californie !

À la bouffe !

Chris, sous ses airs d’ours timide, se met en quatre pour nous faire visiter Berkeley, sa ville préférée qu’il meurt d’envie de nous faire découvrir. Et nous ne sommes pas déçus : avec lui nous mangerons dans les meilleurs endroits en ville. Oh, pas les plus chers, non, mais ces petits secrets gardés par les habitués de la place : ce Taco truck et ses burritos incroyables,  ce minuscule resto de sushis divins, cette sandwicherie française et ses délicieuses boulettes de purée frites, ce resto thaïlandais dont les dons vont au temple local, ou encore ce resto chinois où nous sommes les seuls occidentaux parmi les Chinois, à déguster des mets dont nous n’avons toujours aucune idée du contenu… Nous mangerons comme des rois pour trois fois rien ! Que ça fait du bien de changer des pâtes. De son côté Cécile régalera tout le monde avec sa légendaire tajine aux abricots, et moi avec mes crêpes. Bon, on croirait comme ça, mais rassurez-vous, on n’a pas fait que manger, quand même.

_FXD8360

Extra-ball !

Nous nous entendons à merveille avec Chris et Kieu, qui nous présentent à leurs amis avec qui nous sympathisons tout autant. Et comme le hasard fait bien les choses, Chris et moi avons beaucoup de point en commun, que ce soit notre amour pour la musique, les bières micro-brassées ou encore les flippers. Alors forcément, nous avons passé quelques bons moments à visiter quelques fameuses micro-brasseries ou jouer un après-midi complet au musée du flipper sur des machines datant des années cinquante aux années quatre-vingt-dix (ah, les flippers Indiana Jones et Famille Adams, surgissant de mon passé d’étudiant…).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

On s’est aussi envoyé quelques bières au Missouri Lounge, un bar underground indie-punk local où, chaque mercredi, a lieu la soirée « Open Mic » lors de laquelle chacun peut venir pousser la ritournelle ou gratter sa guitare. Avec talent… ou moins. Oh les soirées que nous avons passées là…

_FXD8353

Les filles ne sont pas en reste et s’entendent comme deux sœurs et passent leur temps à jouer ensemble, malgré la barrière de la langue qui n’en est pas une, bien sûr. Emma ira même passer une journée dans l’école de Kali, dont elle reviendra enchantée : « Dans ma classe on a fait ci… Ma maîtresse m’a dit ça… » Emma était comme un poisson dans l’eau !

Stroller

Cathédrale végétale

Avec Chris et Kieu, nous allons aussi visiter la côte au Nord de San Francisco. À bord de leur rutilant camion Toyota FJ60 Land Cruiser 1983 crème aux fauteuils recouverts de laine de mouton et aux flancs imitation bois, dont je suis tombé amoureux, nous allons à la découverte du très beau parc Muir Woods et de ses pins Red Woods, les plus hauts arbres du monde, tels les piliers d’une cathédrale végétale, semblant toucher le ciel. L’endroit est vraiment inspirant.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous finissons cette autre belle journée sur la plage de Stinson Beach, premier aperçu de la magnifique côte Californienne qui déjà nous séduit.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les rues de San Francisco

Bien sûr, nous prenons aussi le temps de visiter un peu San Francisco, l’un des symboles de la culture californienne. Ville contestataire et libérale, c’est ici que sont nés la plupart des courants qui ont révolutionné l’Amérique, et parfois le monde. Bienvenue dans la capitale hippie, hipster, locavore, beatnick, écolo-grano-chico-vélo… Un heureux éclectisme qui rend cette ville unique.

_FXD8135

Comme souvent, à la visite des monuments célèbres nous préférons la découverte des quartiers dans lesquels on retrouve l’esprit de la ville. Non, nous n’irons pas voir Alcatraz. Et si nous allons quand même faire un tour du côté des quais du Fisherman’s Wharf (archi-touristique), nous préférons nous perdre dans les rues des nombreux quartiers de la ville : North Beach, le quartier de Jack Kerouak et du mouvement Beat et cœur de la communauté italienne ; Chinatown qui nous projette littéralement en Orient ; Nob et Russian Hills, avec leurs tramways ancestraux et leurs rues parfois si raides qu’on peut presque y poser les mains en les gravissant ; Embarcadero, ses quais et son marché fermier ; Presidio et son gigantesque parc dans lequel nous pourrions flâner des jours…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Mais notre préférence va de loin à Mission Hill, ce quartier historique où se côtoient dans un heureux mélange la culture populaire Mexicaine et le chic des bobos hipsters new age. Jamais nous n’avons vu autant de magasins de vélos fixies ou de librairies indépendantes qu’ici. C’est aussi ici que nous commençons à sentir l’influence hispanique, omniprésente en Californie. Les fameuses murales des ruelles du quartier nous transportent dans l’histoire politique et sociale locale, pour le moins mouvementée, alors que l’architecture hispanique commence à se faire remarquer un peu partout. Et ce n’est qu’un début.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Soyons francs : grâce à Chris, Kieu et Kali, nous sommes tombés en amour avec San Francisco et Berkeley. Coup de cœur total pour ce coin de la Californie où nous nous sentons littéralement en vacances. Et dire que le charme de la Californie ne fait que commencer à opérer sur nous, qui y passerons les deux prochains mois…

Après une semaine magique en compagnie de nos nouveaux amis, c’est donc avec la promesse de revenir un jour les retrouver que nous quittons San Francisco, non sans passer devant le fameux Golden Bridge, dont nous ne verrons que les pieds, dans la brume…

_FXD8368

À présent, direction Big Sur et la côte Californienne !

7 avis sur « Les rues de San Francisco »

  1. Qu’une envie : aller à San Francisco, me retrouver à Berkeley, me perdre dans ses rues…
    J’attends à chaque fois vos nouvelles pages avec impatience ! Vous me devenez familiers même si je ne vous connais pas (sauf quelques mots échangés avec Emma et Cécile). J’ai même rêvé de vous l’autre nuit !!! Le texte de vos périples nous fait entrer dans vos vies : vos joies, vos déceptions, vos coups de cœur, vos coups de gueule, vos bonheurs, vos rencontres. Vous acceptez de vous dévoiler ; je trouve cela formidable.

    J’espère qu’ Emma a été gâtée par le père Noël qui aura trouvé un point de chute pour déposer les étrennes. Mais où ranger ces nouveaux cadeaux sur le vélo ?

    Bonne continuation et avec un peu d’avance, bonne année 2014. Qu’allez vous encore inventer pour passer le Réveillon de la Saint Sylvestre ?
    Elisabeth

  2. Superbe! Et bon noel a vous tous bon velo .vous entrez en 2014 par la californie . Et nous on aimerait bien devenir ami avec chris et kieu jouer au flipper se regaler et sympatiser ! Bises sophie franck et les garçons

  3. Il y a ppartout dans ce monde des gens tres sympa il suffit juste de les croisés !!! le pére noel a t’il trouvé Emma ? j’espere car le coquin il est aussi de partout !!! Profitez bien de votre voyage et je vous suis avec passion !!!
    Bisous a vous 3
    Lili

  4. J’en profite pour vous souhaiter une Bonne Année 2014! Que la météo soit avec vous tout au long de vos trajets. Vos blogs sont tellement intéressants à lire et regarder. Bravo à vous trois, et un gros calin à Emma! Vous êtes toujours dans mes pensées.

  5. Que 2014 vous apporte votre lot de bonheur et de découverte ! Vous nous régaler avec vos récits et avons hâte d’y être. Vous avez fait jusqu’à maintenant une bonne partie du trajet que nous projetons de faire , …. début mai (mais nous partirons plus au nord) . Bon vent et surtout bonne route (rencontre, découverte, .. )

  6. Je vous recommande le trajet sur la côte est de la baie, la prochaîne fois que vous serez dans le coin. Lorsque j’ai été à Berkeley j’ai pédalé de Berkeley à Mountain View un jour. C’est plat, majoritairement en piste cyclable, et on voit un autre aspect du Bay Area. On passe aussi par plusieurs fabricants du matériel…

  7. Lâchez pas et bonne route. Ici au Québec, c’est la neige donc le ski de fond et la pelle sont les occupations des fêtes!!
    Aloha!!

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s