Blogue / Canada / Destinations

D’un lac à l’autre

Après une bonne semaine de repos (de vélo…) à Lake Louise, nous voici de nouveau sur les routes, direction le Sud et le parc National des lacs Waterton. Comme toujours, notre itinéraire ne se fera pas en ligne droite et sera une succession de petits bonheurs.

_FXD4703

Les sources chaudes

Il commence fort par la traversée du parc National Kootenay, très beau même si de nombreuses forêts ont brulé au cours des dernières années et laissent un paysage plutôt dévasté. On engloutit les 135 km durant une journée plutôt pluvieuse mais avons la joie de croiser de nombreux animaux sur le bord de la route, dont une ourse noire et ses deux petits.

Deux cols au programme : le col Vermilion au départ, et le col Sinclair à la fin, ce dernier nous donnant pas mal de fil à retordre. Heureusement, il débouche sur une magnifique descente de près de 15 km jusque Radium Hot Springs, au cours de laquelle le décor change rapidement, redevenant plus chaud et aride. Le lendemain nous nous octroyons une journée de repos et nous payons la traite aux relaxantes sources chaudes locales.

radium HS

Au cours des jours suivants nous descendons la vallée de la rivière Kootenay, alors le beau temps et la chaleur nous rattrapent. La route est belle et nous gracie temporairement des cols montagneux, ce dont nous profitons grandement. Nous prenons le temps de visiter le village de Fort Steele, ayant connu son heure de gloire à la fin du 19è siècle alors que l’or coulait à flot, déserté depuis et devenu un musée à ciel ouvert. Les campings en chemin sont très beaux, souvent en bord de rivière ou de lac, et Emma en profite à chaque fois pour se faire de nouveaux amis.

Glissade rafraîchissante

Notre route nous amène à Fernie, où nous nous arrêtons une journée. Notre camping étant sans service et le besoin criant d’une petite douche se faisant ressentir, Cécile tente sa chance à l’hôtel voisin qui, en plus, dispose d’une piscine avec glissoire géante. Sous la canicule, ce serait pas mal… Elle demande donc si nous pouvons y accéder et, à notre grande surprise, la réceptionniste nous donne l’autorisation! Nous y passerons l’après-midi et une bonne partie du lendemain. Quelle aubaine !

En Mongolie pour un soir

Après Fernie, direction l’Alberta, sous une chaleur étouffante : il fait déjà 35oC à 11h, et nous avons le col Crow’s Nest à passer. Heureusement celui-ci n’est pas si dur (ou serions-nous plus en forme ?) et nous débouchons de l’autre côté, dans une toute autre ambiance, où les montagnes font vite place aux grandes prairies vallonnées et fleuries.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous entrons chez les cowboys, au Sud-Ouest de l’Alberta. Et si les cols sont temporairement derrière, ils font par contre place à une succession de petites montées abruptes qui nous en font baver. Au sommet de l’une d’entre elles (Twin Butte) nous trouvons l’un de ces endroits uniques dont nous raffolons : perdu au beau milieu de nulle part, un café-restaurant mexicain-bureau de poste-magasin général-salle de spectacle. Fréquenté par les locaux, qui viennent y prendre une bière et relever leur courrier, l’endroit propose également la possibilité de camper sur place. En tente ou… dans une authentique yourte, directement importée de Mongolie. C’est évidemment là que nous dormirons ce soir, sur de grands sofas en bois aux belles couleurs vives!

Ce diaporama nécessite JavaScript.

En famille dans les montagnes

Le lendemain nous arrivons enfin à notre dernière destination Canadienne, le parc National des lacs Waterton. Souvent sous-estimé car en dehors des routes touristiques traditionnelles des grands parcs de l’Ouest Canadien, ce parc est pourtant un endroit unique car il est à l’exacte rencontre des Rocheuses et des Prairies. Au cœur du parc et ceinturé de montagnes, le village de Waterton nous a complètement charmés. Ses quelques rues paisibles, ses petits restaurants (dont Wieners et ses incroyables frites de patates douces !) et son camping au bord du lac sont fréquentés surtout par des familles (ainsi que les nombreuses biches et mouflons déambulant dans les rues et les jardins), donnant au village tout son cachet. À l’écart du village, l’hôtel Waterton, originaire des années 30 et nettement plus beau que le château du lac Louise, complète le tableau.

DSC00270

Mais bien sûr, ce sont encore les montagnes alentours qui nous auront le plus séduits, au travers des randonnées que nous y ferons, nous menant au lac Bertha et au mont Bear’s Hump, courte randonnée donnant accès à une vue spectaculaire surplombant le village et le lac.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Nous resterons quatre jours sur place, avant de reprendre la route en direction de la frontière américaine, distante de quelque cinquante kilomètres. La fin d’une magnifique aventure, le début d’une nouvelle…

3 avis sur « D’un lac à l’autre »

  1. Waou!!! Merci pour vos récits!!! Je les adore et j’ai grande envie d’y aller. Bravo!!! J’attends avec l’impatience la suite.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s