Blogue / Conseils / Matériel

Follow Me !

« Futé ! Pratique ! Bien pensé ! Pas bête !… » Nous ne comptons plus le nombre de fois où les gens s’extasient devant ce système d’attache unique et s’arrêtent pour nous poser des questions à son sujet. Il méritait bien un petit portrait.

_FXD4607

Alors que nous préparation notre voyage, nous cherchions le système de transport le mieux adapté pour Emma. Nous souhaitions trouver quelque chose qui lui permette de pédaler, idéalement seule, et qui, lorsqu’elle serait fatiguée, nous permette de la remorquer à l’un de nos vélos. Nous voulions en outre un concept évolutif qui s’adapte alors qu’Emma grandirait et gagnerait en autonomie.

Il existe des systèmes d’attache offrant ce genre de fonctions, le plus connu étant la barre d’attache Trail-Gator, mais celle-ci ne nous a pas convaincus pour plusieurs raisons: elle s’attache à la tige de selle du vélo adulte et ne laisse donc plus de possibilité de mettre du bagage sur dessus du porte-bagage arrière du vélo adulte, ce qui est important en cyclotourisme. Surtout, la stabilité du système est très aléatoire : le vélo enfant est toujours penché d’un côté ou de l’autre, en plus d’avoir sa roue avant trop relevée. L’enfant est très mal positionné et cela pourrait avoir des conséquences physiologiques néfastes à long terme. Pour un usage modéré cela ne pose pas de problème, mais dans notre cas Emma s’en servirait tous les jours sur une longue période et nous ne voudrions pas courir ce risque. Enfin, la rigidité de l’ensemble vélo adulte / vélo enfant laisse à désirer et la perte d’énergie générée serait trop grande, surtout lorsqu’on roule chargé. Nous n’avons donc pas retenu cette option.

Avant de partir, nous avions un demi-vélo MEC pour Emma et en étions très satisfaits. Lui aussi attaché sur la tige de selle du vélo adulte, il était par contre plus stable qu’une barre d’attache, mais Emma ne pouvait pas rouler seule. En outre, ce vélo ne disposait pas de plusieurs vitesses. Nous avons donc éliminé cette option aussi.

L’option d’un vélo tandem était fort intéressante et a d’ailleurs souvent été privilégiée par des familles voyageant à vélo : Emma roulerait sur le même vélo que l’un de nous, soit derrière (avec éventuellement un adaptateur de pédalier pour ses petites jambes), soit devant, assise (comme sur les vélos Pino de Haze). Nous n’avons toutefois pas privilégié ce choix car Emma ne pourrait pas rouler seule et nous serions toujours obligés de rouler ensemble. En outre, elle serait obligée de pédaler en tout temps et ne pourrait pas se reposer, son pédalier et celui de l’adulte étant solidaires et reliés par une chaîne commune. Enfin, les tandems, par leur longueur peu ordinaire, sont moins souvent acceptés par certaines compagnies de transport (train, bus ou avion) et nous ne voulions pas courir le risque de nous faire refuser le transport de ce vélo en cours de voyage. Quant au Pino, s’il est retenu par de nombreuses familles, il ne dispose pas de pièces standards et est assez lourd.

C’est alors que nous avons entendu parler du FollowMe, un système d’attache a priori très robuste permettant de relier un vélo enfant à un vélo adulte, tout en procurant à l’ensemble une excellente stabilité. À la différence d’une barre d’attache ou d’un demi-vélo, le système d’attache du FollowMe vient se fixer sur l’axe de la roue arrière du vélo adulte, comme une remorque. Il vient ensuite se fixer sur l’axe de la roue avant du vélo enfant, ainsi que sur le tube diagonal de son cadre par un crochet préalablement installé. Le vélo enfant est ainsi toujours droit, dans le même axe que le vélo adulte, et sa roue avant n’est relevée que de quelques centimètres du sol.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

L’enfant peut rouler avec son propre vélo tout en étant remorqué par un vélo adulte mais il peut aussi rouler seul, car le FollowMe permet d’attacher ou de détacher le vélo de l’enfant en quelques secondes. Lorsque le vélo enfant est détaché, le FollowMe reste attaché à l’arrière du vélo adulte. Le meilleur des deux mondes.

La preuve en vidéo ? Regardez celle-ci. Elle est en allemand mais les images sont suffisamment claires pour vous permettre de comprendre. Et vous pratiquerez votre allemand. 🙂

D’apparence quelque peu artisanale qui pourrait sans doute être optimisée, le FollowMe est pourtant d’une extrême efficacité et rudement bien pensé. En outre, il est adaptable sur presque tous les types de vélos : des roues de 26po ou 28po (pour le vélo adulte) et des roues de 14po à 20po (pour le vélo enfant).

Nous n’avons trouvé que trois défauts (mineurs) au FollowMe : son poids (en acier, il pèse près de 5 kg), son prix (près de 300 €) et sa disponibilité (de conception suisse, il n’est pour l’instant distribué qu’en Europe, mais qui sait, peut-être que MEC le distribuera un jour au Canada et ailleurs ?).

Avant de l’adopter, nous voulions nous assurer de notre choix, d’autant que nous ne l’avions jamais vu en vrai, et voulions vérifier qu’il soit suffisamment robuste pour pouvoir tenir la distance tout au long du voyage. À la lecture des forums de voyage européens, nous avons été rassurés par le fait que de nombreux cyclistes en étaient extrêmement satisfaits et l’utilisaient au quotidien. Mais nous ne trouvions personne qui l’avait utilisé avec succès au quotidien sur une longue période de temps, dans toutes les conditions. C’est alors que nous sommes tombés sur le blogue d’une famille qui était partie plusieurs mois en Patagonie, en vélos de montagne, avec des FollowMe pour leurs enfants de 7 et 8 ans. En discutant avec eux par courriel, ils nous ont confirmé la robustesse de ce système, d’autant plus qu’ils ont roulé dans tous les types de conditions. Il n’en fallait pas plus pour nous convaincre.

Cela fait maintenant près de deux mois que nous utilisons le FollowMe au quotidien. Par tous les temps, sur tous les types de routes et chemins, et nous en sommes totalement satisfaits. Il est stable, sécuritaire et très pratique. Grâce à lui Emma peut pédaler (et réellement m’aider dans les montées), se reposer et regarder ou encore rouler seule. Et le soir, lorsque nous nous arrêtons dans un camping, elle enfourche son propre vélo et faire le tour de l’endroit à la recherche de nouveaux amis.

Pour l’instant, les seuls signes de faiblesse que nous avons remarqué sur le FollowMe sont quelques petits points de rouille par endroits (aux vis), c’est tout. Résistera-t-il à notre usage quotidien intensif ? L’avenir nous le dira mais nous sommes confiants. De toute façon nous avons bon espoir de ne plus avoir à nous en servir d’ici un an, car d’ici là Emma aura probablement acquis suffisamment d’endurance pour pouvoir pédaler seule chaque jour. Elle y travaille fort en tout cas !

18 avis sur « Follow Me ! »

  1. WOW!!! Ce système est formidable!!!! Vous êtes du Canada non? Comment vous l’êtes-vous procuré?

    • Effectivement nous habitons au Québec. Nous avons acheté le FollowMe lors d’un voyage en France, car il n’est pas distribué en Amérique du Nord (à notre connaissance, du moins).

      • Est-ce que vous croyez qu’il y a une façon d’en faire importer?
        Merci vraiment infiniment pour votre réponse!!!!
        Une amie m’a fait découvrir votre magnifique projet…..nous débutons notre expérience en vélo-camping avec nos trois enfants 7, 5 et 3 ans) et nous adooorons! Vous êtes une source d’inspiration à pousser davantage notre aventure! C’est un plaisir de vous suivre!

      • Merci de vos gentils mots! 🙂
        J’imagine qu’il est possible de commander un FollowMe au Canada, il faudrait ajouter les frais de transport. Je crois que le distributeur britannique propose ce service (www.followmetandem.co.uk).

      • Bonjour ! pour nous aussi vous êtes une source d’inspiration votre blogue, vote page Facebook… tous dans nos favoris |;) nous voulons faire un bout de la France à vélo 2 adultes 2 enfants cet été… est-ce possible pour vous de nous partager l’endroit en France où vous vous êtes procurer le Follow me ? merci à l’avance et lâché pas vous êtes super !

      • Bonjour Julie, merci pour vos bons mots ! Nous avions acheté notre FollowMe dans l’un des magasins du réseau Cyclable, en l’occurrence celui de Lille. En général ces magasins en ont en stock, sinon ils peuvent en commander.

  2. Nous aussi avions analysé cette option et je trouve votre expérience très utile. Cependant nous avons deux enfants et avons plutôt opté pour le tandem et le vélo-suiveur, mais pas n’importe lesquels. Deux précision, seulement pour aider les lecteurs à choisir:
    a) Pour le tandem (auquel il faut ajouter des « crank shorteners » pour les petites jambes en effet – facile et pas cher) il existe des options de pédaliers à « roue-libre » indépendant. Cela m’inquiétait aussi mais franchement, ce n’est pas du tout un problème. Si l’enfant ne veut pas pédaler, il ne force pas, c’est tout. Ses jambes « tournent » mais sans forcer, ni se fatiguer. Mais s’il veut pédaler, oh boy, c’est là qu’on comprend qu’un tandem est une véritable machine de course!
    b) Le vélo-suiveur (ou demi-tandem) classique souffre de problèmes de poids et de stabilité, plus en effet le problème majeur d’accès au support à bagage. Cette fois c’est en Californie que se trouve la solution: Burley Kazoo ou Picolo – légers, et très stable, aucune torsion latérale, zéro. Un « gros plus » pour nous, on peut acheter un support de plus et le mettre aussi sur le tandem, ce que je fais très souvent, pour le transformer en tridem!! Impossible de passe inaperçu!
    Mais aucune de ces options ne permet à l’enfant de rouler seul, en effet.

    • Merci beaucoup pour les précisions Alain! Belles suggestions aussi pour les Burley, qui ont effectivement l’air très pratiques. Merci de partager ces trouvailles!

  3. Bonjour,
    Un très grand merci pour cet article et votre blog en général. Il fournit de merveilleux conseils et quel plaisir de lire vos voyages. Cela est pour nous très constructif pour la préparation de nos voyages itinérants, ayant aussi 2 enfants.
    Bonne continuation à toute la famille!

  4. Ping : Follow-me ou Weehoo ? - Une vie sur la route

  5. Bonsoir, merci pour le partage de vos aventures, qui donnent envie ! Alors ici une maman solo et 2 loulou 7 et 4.5 ans, la grande est indépendante sur son vélo (enfin pour petits trajets) mais pas le dernier. J’envisage des premiers tests au printemps en France, pouvez-vous me conseiller ? Merci d’avance, Emmanuelle

    • Bonsoir Emmanuelle,
      Merci de votre commentaire et bravo pour votre projet, vous ne le regretterez pas ! Vos enfants sont à l’âge parfait pour se mettre au vélo. L’essentiel est de faire entrer cette habitude chez eux au quotidien ou au moins à la semaine, par l’exemple. Si possible, prenez vos vélos pour aller faire vos courses, à l’école… Si vos enfants voient que le vélo est un mode de vie chez vous, il sera un mode de vie chez eux, tout naturellement. Pour le plus petit, avoir un système de traction peut être judicieux. Le FollowMe est évidemment super, mais un peu cher aussi. À considérer comme un investissement à long terme. Sinon il y a toujours les barres de traction ou les demi-vélos, qui font très bien l’affaire sur de petits trajets et sont plus abordables.
      Côté trajets, une multitude d’options s’offrent à vous, l’essentiel est de sortir et rouler dehors, tout en gardant le facteur plaisir en priorité, et d’écouter les besoins des enfants (pauses, jeux, repas…).
      Mais une chose est sûre: ils seront ravis de rouler avec vous !

    • Quelle belle histoire ! Nous sommes heureux de pouvoir contribuer à mieux faire connaître le FollowMe et le rendre plus accessible au Canada ! Nous n’avions pas été sponsorisés par FollowMe, mais ce produit a tellement été crucial dans le succès de notre voyage qu’on ne peut s’empêcher d’en parler. Bonne chance !

    • Bravo pour votre initiative, je viens de découvrir truc à vélo via la Presse +. J’ai due cependant commendé mon FollowMe Tendem des É-U, chez Clever Cycles a Portland OR. Malgré mes recherches que je croyait exhaustives, je ne vous avait pas découvert. Bref ayant fait l’expérience du Trail Gator 👎, Et du Trail-a-bike « compacte » et malgré cela j’ai due ajouté un kit sur les pédales afin que ma filles les rejoignent 👉, tres moyen et pas d’autonomie. La elle sera sur un Woom2 (14") et j’ai très hâte de mettre le FM Tendem à l’épreuve !! 👍

      • Pas de problèmes, nous travaillons encore à améliorer notre visibilité sur les engins de recherche, et çe n’est pas aussi facile que l’on pourrait croire finalement 🙂

        Au plaisir de se croiser en ville! 🙂

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s